Qu’est-ce que les Pédagogies Actives ?

Des pédagogies qui impliquent l’apprenant

Historiquement les pédagogies actives sont associées aux travaux de pédagogues qui ont créé des courants, des mouvements dont les plus connus aujourd’hui sont le Mouvement Freinet, les Ecoles Montessori et Decroly.

Apprendre en faisant

L’apprentissage est un processus actif et constructif. Il est facilité si l’apprenant est actif et peut intervenir dans la construction de ses savoirs.


Un changement de logique

Dès que l’on s’éloigne de la logique {leçon du professeur – exercices – contrôles – correction}, pour celle de {événements  – problématisation – recherche – présentation – institutionalisation}, on peut parler de pédagogie active.


Une pédagogie de la question

En pédagogies actives, le professeur crée les conditions pour que les apprenants se posent des questions et se mettent en recherche dans toutes les disciplines et deviennent ainsi acteurs de leurs propres apprentissages.  On passe ainsi d’une pédagogie de la réponse à une pédagogie de la question. Les programmes officiels ne changent pas, c’est l’approche des connaissances et des compétences qui sollicite et développe la créativité, la coopération et la mise en action des apprenants. De nombreuses techniques pédagogiques ont été mises au point qui permettent aux élèves de développer leurs compétences et leurs connaissances dans toutes les disciplines scolaires.

Un changement de modèle d’apprentissage

L’approche est résolument constructiviste. La connaissance est le résultat de l’activité de celui qui apprend et non pas de la mémorisation d’un discours (modèle transmissif) ou de la reproduction de comportements programmés (modèle behavioriste).

La motivation

Les pédagogies actives impliquent l’apprenant. Elles donnent du sens aux apprentissages.

Les pédagogies actives favorisent la motivation.